Fast, easy and free

Create your website now

I create my website
Free website created on
SiteW

 

Acteur. Auteur. Réalisateur méridional

Serge Elie MASSON

PEDIGRE  Mon nom: Serge Elie MASSON

 

ACTEUR.  AUTEUR.  REALISATEUR.

     J'ai 68 ans Je mesure 1,85m et pèse 85 kg.

     Les yeux bleus. Les tempes grisonnantes et la moustache roussie par les cigarillos, de plus je suis un ancien rouquin.

      Langues: Français et Occitan 

      Accent: Méridional

     Je suis marié avec Colette depuis 44 ans.

     Nous avons 2 enfants et 5 petits enfants.

     J'aime ma famille, mon champ d'olivier et le rugby.

     J'ai de l'arthrite et ça fait mal. A part ça tout va bien.

EXPERIENCE 

    Suffisamment pour rassurer les producteurs sur mes compétences artistiques.

    Parallèlement à ma profession d'imprimeur j'ai dirigé et joué au sein d'une troupe de théâtre en Languedoc durant de nombreuses années. Je me suis aussi occupé des "pitchous" de mon village au Petit théâtre Ouveillanais.

Quelques références:

       

Des rôles "avé l'accent".

"LES COURRIERS DE LA MORT" en 2005 pour France3. avec Victor Lanoux. Le film est tiré d'un roman de  "Pierre Magnan", authentique écrivain méridional. Après le casting, je suis engagé avec mon ami Jean-Claude Baudracco pour un rôle récurrent: Henri.  

 

"CAPREOLUS" en 2006 de stéphane Kowalczyk. Rôle :"Greg". Le patron d'une ferme. Un personnage dur et ambigu.

 

 "LE SANG DES ATRIDES"  en 2010 téléfilm pour France3.

"Jean le chasseur"

 

 "COUP DE SOLEIL"  en 2011 de Jean-Paul Joguin.

Rôle: Alfred. Un vieux mac Marseillais.

 

"DU BLEU AU DESSUS DES TOITS" en 2014

Norbert "Le Capitaine". De Stéphane Kowalczyck. 

 

Je reste disponible. Mais de grâce, ne me demandez pas de changer " mon accent".

REALISATIONS

Un jour, j'ai pété un plomb !  

Ulcéré par les parodies d'accent méridional, j'ai décidé de réaliser un film avec d'authentiques méridionaux.

J'écris et réalise "MON ÎLE" en 2002. (long métrage). Une caméra vidéo, quelques amis du village et 2000€.

(Prix de l'événement au Festival Ciné Ma Région). Encouragé par JP Mocky et Claude Pinoteau qui veut me donner un rôle dans un film, je tourne "BAPTISTE" en 2004. Gros budget: 4000€. Bien que plébiscités par un large public et la presse, ces films ne verront le jour qu'en DVD faute de moyens pour un kinescopage.

Fatigué d'être auteur, acteur, réalisateur, producteur, monteur, graphiste et même cantinier je lève le pied. 

Repéré grâce à mes films mais pris par mon imprimerie, je dois malheureusement décliner des offres de rôles.